Le brasier des souvenirs

 
Le brasier des souvenirs

 
 

Infos

 
 
Titre : Phaenix, tome 2 : Le brasier des souvenirs
Auteur : Carina Rozenfeld
Collection/ Editions : Collection R ( Robert Laffont ) 
Nombre de pages : 411
Note : 10/10 
Lien vers le tome 1 : ici
Avis de ma partenaire → ici
 
 
Résumé 
 
 
Elle a tout oublié, il se souvient de chaque instant.
Depuis la nuit des temps, ils se retrouvent pour former le Phaenix. 
Cette fois, afin que l'oiseau mythique renaisse de ses cendres, les deux amants devonrt ranimer le feu sacré...
 
Au cours de sa première année de fac dans le Sud de la France, Anaïa a appris qu'elle était détentrice d'un secret profondément enfoui en elle. Deux garçons qu'elle a rencontrés, Eidan et Enry, attendent d'elle qu'elle se souvienne, et recouvre sa véritable identité.
Une série de rêves troublants la hante, un mystérieux visiteur lui laisse des messages la nuit à travers des paroles de chansons...Grâce à ces indices, elle pourra renouer le fil coupé de son existence et découvrir que l'amour est la seule étincelle capable d'allumer le brasier de ses souvenirs. Celui qui est son âme soeur est là, près d'elle, tout près d'elle...
 
Réchauffée par les flammes de leur passion, Anaïa devra encore affronter les démons de son passé. Leur fusion suffira-t-elle à réparer ce qui a été brisé et à écarter le péril qui les guette ? 
 
 
Chronique
 
 
Comme j'avais adoré le premier tome, j'avais plus que hâte de connaître la suite des aventures de nos héros, et surtout, d'avoir enfin des réponses concrètes à mes questions. Je ressors de ce second et dernier tome le sourire aux lèvres, complètement charmée par la plume de Carina Rozenfeld. J'aurais voulu que ça dure encore et encore...
 
A la fin du premier volet, j'étais assez en colère contre l'héroïne, Anaïa, qui avait enchaîné les mauvais choix. Néanmoins, ce second tome m'a réconcilié avec elle car dès le début, elle décide d'arranger les choses et mon c½ur lui en est reconnaissant : il n'aurait pas supporté d'être brisé à nouveau, comme la première fois. De plus, je trouve qu'elle a mûri entre les deux tomes, et qu'elle est maintenant plus ouverte ainsi que plus lumineuse, par moment. Elle reste donc un personnage dont j'ai adoré suivre les aventures et à qui je me suis fort attachée.
 
Si Eidan m'avait déjà fait son petit effet dans le premier tome, là, j'en suis tombée totalement sous le charme. C'est ce garçon dont de nombreuses filles rêvent. Il est doux, compréhensif et si patient. Toutes ses preuves d'amour étaient merveilleuses, tous ses messages tendres et honnêtes, toutes ses intentions loyales et justes. Je pense même en être tombée légèrement amoureuse sur le coup, tant il m'a touchée et fait sourire.
 
Au niveau de l'écriture, Carina Rozenfeld m'a à nouveau complètement charmée. Elle a une plume pleine de poésie, et on s'imagine très bien la falaise, la tour, et ce phénix incroyable né de deux êtres. Le mythe est revisité de façon extraordinaire, magique et si réaliste pourtant. Ses descriptions sont captivantes et j'ai particulièrement aimé la façon dont elle a écrit le chapitre treize, mon chapitre préféré.
 
Puis, une nouvelle fois, elle a associé mots et musiques à la perfection, me faisant ressentir encore plus d'émotions. Les notes complètent les phrases, leur apporte des nouvelles nuances et ainsi, lire avec la musique en arrière plan sublime le roman, et le rend encore plus parfait. Surtout que les musiques choisies m'ont souvent beaucoup plu : j'ai découvert de nouveaux chanteurs, nouveaux compositeurs, en plus de me plonger dans le mythe du Phénix.
 
Au final, ce second tome est, à mes yeux, un sans faute : j'ai eu toutes les réponses que j'attendais et bien plus. L'histoire a réussi à encore me surprendre et l'auteur m'a conquise par sa plume et ses personnages. La fin est magnifique, et clôture parfaitement cette très belle histoire. 
 
 
Le brasier des souvenirs
Le brasier des souvenirs

Le brasier des souvenirs

 

Avis de mes partenaires →


 
 

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.81.71.219) if someone makes a complaint.

Comments :

Report abuse