Un bûcher sous la neige [Lecture scolaire]

 

 
 


Infos


 
Titre : Un bûcher sous la neige
Auteur : Susan Fletcher
Collection/ Editions : J'ai lu 
Nombre de pages : 455 pages
Note : 8.5/10
 


Résumé


 
Au coeur de l'Écosse du XVIIe siècle, Corrag, jeune fille accusée de sorcellerie, attend le bûcher. Dans le clair-obscur d'une prison putride, le révérend Charles Leslie, venu d'Irlande, l'interroge sur les massacres dont elle a été témoin. Mais, depuis sa geôle, la voix de Corrag s'élève au-dessus des légendes de sorcières et raconte les Highlands enneigés, les cascades où elle lave sa peau poussiéreuse. Jour après jour, la créature maudite s'efface. Et du coin de sa cellule émane une lumière, une grâce, qui vient semer le trouble dans l'esprit de Charles. 
 


Chronique


 
J'ai découvert ce livre grâce à mon cours de français et j'avoue avoir flashé directement sur la couverture. Je l'ai donc choisi comme lecture scolaire et m'y suis plongée, très curieuse de découvrir une nouvelle facette des Highlands, différente de celle abordée dans les romances. Finalement, je ressors satisfaite de cette lecture, bien que j'aie pu éprouver certaines difficultés parfois...
 
Tout d'abord, je pense qu'il est important de préciser quelque chose qui pourrait en rebuter quelques-uns. Dans ce livre, le style de l'auteur est très particulier, pas seulement parce qu'elle a une plume spéciale mais surtout car son roman ne comporte aucun dialogue. L'histoire raconte le récit de l'héroïne, Corrag, qui parle à quelqu'un sans qu'il lui réponde. Son récit est répétitif et elle part souvent dans des digressions, s'éloignant du sujet de départ. C'est quelque chose d'à la fois long, et de pourtant très intéressant, qui reflète très bien sa personnalité. Entre chaque pan de son histoire, il y a des lettres échangées entre son interlocuteur, un homme d'Eglise prénommé Charles Leslie, et sa femme. Là, c'est quelque chose de plus léger, plus expéditif. Charles lui raconte ses journées, lui donne son avis sur certaines choses sans pour autant, rentrer dans les grands détails. C'est un style qui, je pense, pourrait en déranger plus d'un car l'absence de dialogue enlève le côté fluide que l'on peut rencontrer dans d'autres romans et alourdie la lecture. Après, ça change les habitudes, c'est original et, si j'ai eu du mal à m'y faire au début, j'ai finalement apprécié. Ca se lit plus lentement mais ça reste très intéressant.
 
En ce qui concerne les personnages, je les ai beaucoup aimés. D'un côté, il y a cette jeune fille fragile qui n'a jamais rien demandé à personne et qui a pourtant toujours souffert des rumeurs, des insultes lancées à son égard telles sorcière ou gueuse. Malgré ce rejet constant, sa solitude, son chagrin, elle est restée quelqu'un de lumineux, qui aime la vie, qui profite de tout et qui sait voir la richesse du monde dans les plus petites choses. En ça, elle est très intéressante parce qu'elle dévoile une sorte de message, comme quoi la plupart des gens oublient de se satisfaire des petits riens que les entourent. Tout du long, elle raconte son histoire de façon très touchante, parlant de ce qu'elle a du subir, de ce qu'elle a aimé, de ce qu'elle a perdu. Elle est jeune et pourtant, elle semble avoir mené une très longue vie, avoir vécu énormément de choses. D'un côté, elle a toujours cette innocence et cette naïveté propres à l'enfance et de l'autre, elle a une conscience aigue du monde qui l'entoure. Elle est passionnante et j'ai adoré la suivre, en apprendre plus sur elle à chaque page.
 
Suite à des événements affreux survenus à Glencoe, un homme vient la voir pour recueillir son témoignage, quelque chose qui pourra l'aider à rétablir son roi sur le trône. Charles Leslie est un homme d'Eglise et au début, il est dégouté de devoir parler à Corrag, dégouté de devoir entretenir une relation avec cette affreuse femme qui ne mérite que d'être brûlée. A ses yeux comme à ceux des autres, c'est une sorcière, une abomination qui a pêché et pactisé avec le diable en personne. Pourtant, au fil de ses récits, il va ouvrir les yeux. J'ai aimé le voir changer à travers ses lettres, le voir devenir tolérant quand il racontait à sa femme comment il percevait Corrag. Cet homme droit et fidèle évolue énormément au fil du récit et j'ai beaucoup aimé constater un peu plus son amélioration à chacun de leurs entretiens, à lui et à Corrag.
 
Le récit, lui, est parfois lent, parfois palpitant. Il est, en fait, comme la vie : il s'y passe parfois beaucoup de choses, et parfois rien. C'est la vie de Corrag racontée en long, en large et en travers. Grâce à ses histoires, j'ai encore plus appris sur cette époque, sur ce qu'il s'y passait. Le style de l'auteur donne cette impression que l'héroïne s'adresse à nous, que c'est au lecteur qu'elle raconte son histoire. C'est touchant, drôle, parfois horrible et scandaleux. J'ai compatis pour cette jeune fille qui a vécu tant de malheurs en si peu d'années, qui a vu partir beaucoup de gens, qui a du affronter tellement de choses. Sa relation avec sa mère, son histoire d'amour un peu impossible, ses rêves, ses souhaits, et cette fusion avec la nature, tout ça m'a touchée plus que je ne l'aurais cru. Quant à la fin, c'est certainement le passage que je préfère parce que c'est beau et fort, c'est rempli d'espoir, c'est différent de ce que j'avais imaginé.
 
En conclusion, toutes les lectures scolaires ne sont pas forcément horribles. Parfois, au milieu de ces histoires sans plus, pour lesquelles on ne se passionne pas, il y a des petites perles. Ce livre en fait partie : certes, j'ai eu du mal à avancer, j'ai trouvé le temps long parfois, j'ai failli me lasser. Mais je me suis accrochée jusqu'au bout et finalement, je ne regrette pas : c'était peut-être long mais aussi fort, touchant et vraiment captivant. Une très belle lecture. 
 
 
Avis de mes partenaires →
/
 
 

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.92.153.90) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Mille-et-deux-livres

    05/08/2015

    auboulevardlitteraire wrote: "Comme quoi les lectures scolaires ont parfois du bon !"

    Oh oui ! J'ai été ravie cette année ! (après, on piochait dans une liste de différents titres, plus facile de tomber sur quelque chose qu'on peut aimer :) )

  • auboulevardlitteraire

    03/08/2015

    Comme quoi les lectures scolaires ont parfois du bon !

  • FloydBooks

    28/05/2015

    J'en ai entendu parler plusieurs fois et je dois dire qu'il me fait envie!

  • SapereAude

    05/05/2015

    Intéressant, à tenter ;)

  • bookcitationsseries

    04/05/2015

    ce n'est pas mon genre :/

  • Julibrary

    04/05/2015

    Pas mon genre, je ne pense pas le lire un jour.

  • news-livre-83

    01/05/2015

    Il me tente bien

  • Magie-Litteraire

    01/05/2015

    C'est un livre qui m'intéresse beaucoup ! et comme tu dis, la couverture est trop belle !! :3

  • liseuse66

    30/04/2015

    Il me tente bien!

  • la-citadelle-des-livres

    30/04/2015

    Je ne connaissais pas du tout, mais je suis bien tentée, merci pour cette belle découverte.

Report abuse